La vaccination protège les personnes et les collectivités en prévenant la propagation des maladies infectieuses. Au fur et à mesure que les gens sont vaccinés, le risque de maladie est réduit pour tous. Au cours des 50 dernières années, l’immunisation a sauvé plus de vies au Canada que toute autre intervention de santé. Il s’agit là de l’investissement le plus rentable en santé, ce qui en fait la pierre angulaire du travail investi à la promouvoir.

L’apparition régulière d’éclosions de maladies évitables par la vaccination fait de la Conférence canadienne sur l’immunisation de 2016 un forum pertinent pour discuter de la récurrence et de l’émergence de maladies infectieuses qui présentent des défis en matière de santé publique à tous les niveaux. Pour nous y préparer, nous devons absolument pouvoir continuer à mettre au point et à améliorer des vaccins, renforcer les systèmes de surveillance de la santé publique et soutenir la recherche de pointe sur les programmes de vaccination susceptibles d’améliorer les pratiques, ainsi qu’encourager des politiques et des pratiques responsables fondées sur les preuves – ceci pour mieux lutter contre les maladies infectieuses et pour améliorer la confiance du public envers les vaccins.

Du 6 au 8 décembre 2016, plus de 900 délégués vont se rencontrer, collaborer ensemble et participer à un programme scientifique novateur en vue d’éclairer la recherche, les politiques et les pratiques futures. Pour faciliter la mobilisation et l’échange des connaissances, le Comité organisateur a recruté des spécialistes et des orateurs capables d’inspirer les délégués et de les pousser à la réflexion.